Parada Romania Bucarest

LOGO-PARADA-400

  « Un nez rouge contre l’indifférence », voici le slogan de la très chouette Fondation PARADA ROMANIA que nous avons rencontrée la semaine dernière.                                     –> http://paradaromania.ro/en/

Nous y avons passé plusieurs jours.

Ionut Jugureanu, le directeur de cette fondation à Bucarest nous a reçu deux heures pour échanger autour de leurs actions en faveur des enfants des rues. Il parle très bien français, ce qui a facilité nettement notre discussion.

A l’origine, c’est un clown (Miloud Oukili) qui a créé cette association en 1996. De passage en Roumanie, il rencontre les enfants des rues de Bucarest. S’en sont suivies des années de travail auprès d’eux. Ainsi il leur propose d’apprendre les arts du cirque pour s’ouvrir des perspectives de vies nouvelles. Pour ce faire, il fait le tour des endroits où vivent groupés les enfants, passe du temps avec eux, et tente de les amener vers l’accueil de jour qui propose, entre autre : douche, alimentation et cours de soutien scolaire.

D’après la Commission Internationale des Droits de l’Homme, il y aurait moins de 2 000 enfants des rues à Bucarest et moins de 5 000 sur toute la Roumanie.

En moyenne, 20 enfants viennent à Parada chaque jour.

Parada Romania est composée de :

  • Une activité cirque encadrée par les professeurs de Parada : Mme Florine, Marian, Tania et Halina (volontaire),
  • Une unité mobile qui va vers les enfants des rues (« Caravan »),
  • Un centre de jour (aide à la survie : besoins primaires, accompagnement vers les soins médicaux, Parada fait l’intermédiaire entre l’hôpital et l’enfant),
  • Un centre éducatif au sein d’une école publique. C’est une « école de la 2ème chance » soutenue par le Ministère de l’Education Nationale Roumain. Parada fait l’interface entre l’école et le jeune. Pour les enfants de la 2ème génération (les enfants des enfants des rues des années 90), un programme est mis en place afin de les aider à intégrer l’école dès leur plus jeune âge.
  • Un programme « Bébés » à destination des enfants de la 2ème génération. Il est soutenu par Nestlé© qui offre du lait de croissance. Un parrainage pour l’achat des couches a été mis en place par une expatriée Française. Chaque donateur contribue à hauteur de 100 Lei (22€)/mois.
  • Un programme « foot » : depuis 4 ans, l’équipe de l’Inter de Milan© en Italie soutient Parada. Comme le cirque, le foot est utilisé comme support éducatif à destination des enfants de 6 à 13 ans. Deux entraînements ont lieu par semaine. Les entraîneurs sont formés par des professionnels de l’équipe Milanaise.

L’état Roumain -considérant disposer de services sociaux et de structures de protection de l’enfance publiques- ne finance pas les associations d’où la nécessité de Parada Romania de faire appel à des fonds privés (diverses ONG et fonds mondial).

Actuellement l’axe de la prévention de l’abandon est privilégié afin de sortir de l’institutionnalisation « facile » des enfants abandonnés (conséquence de l’époque Ceausescu). Tout un programme de prévention de l’abandon, auprès des futurs parents est donc mis en place.

Pour en revenir au cirque social à Parada, Ionut (le Directeur) nous précise bien que la pratique des arts du cirque est un « prétexte » éducatif, pour « accrocher » les jeunes et surtout les valoriser, développer en eux un potentiel méconnu d’eux-mêmes, leur permettant de découvrir leurs compétences (ex : capacité d’apprentissage, concentration, persévérance etc.),  de s’appuyer dessus pour survivre voire sortir de leur situation difficile en grandissant. Certains s’en saisissent pleinement et se professionnalisent (deux des actuels animateurs en arts du cirque de Parada par exemple), d’autres s’en saisissent moins mais comme on l’a précisé ce n’est pas une fin en soi. Un des enfants rencontrés a pu évoquer « j’oublie mes problèmes quand je suis à Parada et que je jongle ».

Notre passage à Parada fut rapide (trois journées), mais néanmoins nourrissant personnellement et professionnellement, autant avec les enfants qu’avec l’équipe. Damien a participé à l’animation d’ateliers de cirque au côté de Tania. Clémence y a participé aussi de plus loin, et a eu l’opportunité avec Ionut et un volontaire, d’accompagner une famille vivant en maison abandonnée à l’hôpital pour un dépistage de la tuberculose.

On a eu le sentiment que ces enfants (d’une petite dizaine d’années pour ceux qu’on a rencontré), retrouvent leur « place d’enfant » à Parada, car considérés comme tel, et plus globalement dans la société de manière générale (notamment pour ceux qui participent à des spectacles ou des tournées avec Parada, ou encore ceux qui adhèrent au programme de l’école de la 2ème chance).

De ce qu’on a constaté, Parada est un lieu sécurisant (affectivement, psychiquement et physiquement) pour les enfants. Ils sont valorisés, grâce à l’apprentissage des arts du cirque, sont encadrés et motivés par des adultes. Même si la rigueur de venir chaque jour n’est pas évidente, ils viennent, pas toujours pour faire du cirque mais pour discuter, passer le temps dans un contexte où l’attention et le soin sont là pour eux.

On y a vu beaucoup de sourires, de la concentration, de la fatigue, parfois du ras-le-bol, mais une énergie humaine qui nous a marqué quand on connaît leurs conditions de survie, dès leur plus jeune âge.

Mulțumesc Parada 🙂

Merci Parada 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Parada Romania Bucarest

  1. brigitte dit :

    Il est bien évident que ces centres ne doivent pas être assez nombreux c est un bel exemple a suivre car compte tenu des chiffres annonces c est qu’une petite minorité qui en profite

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s